Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stéthoscope en compote

Stéthoscope en compote

Humeurs d'un médecin de PMI, mère et femme à ses heures

Faites tourner!

Faites tourner!

L'année dernière, c'était pire, me direz-vous.

Faudrait voir à pas trop trop se plaindre quand même.

Et c'est pas faux. Par rapport aux petits élastiques multicolores en caoutchouc qu'on retrouve encore, un an après, derrière le radiateur. Pire que les aiguilles de sapin.

Par rapport à ces ersatz de macramé, donc, les Hand-spinners, c'est trop de bonheur.

L'idée générale : Parvenir à les faire tourner sur les orteils, sur le nez, sur le bout des mamelons (oui. Certes), en conduisant (si si...c'est l'avantage de se déplacer à vélo. On voit des trucs intéressants dans les véhicules automobiles que l'on domine), ...

Les défis : Parvenir à faire en sorte que votre cadet ne se coince pas, dans l'un des trois orifices, son auriculaire tout mignon (le plus petit des doigts! Celui qui peut rentrer dans le conduit auditif pour le gratouiller. Petite leçon d'étymologie. C'est cadeau).

Parvenir à faire en sorte que votre aîné n'avale pas le disque central amovible biconcave (en forme de globule rouge. Petite leçon d'hématologie. C'est cadeau).

 

Bon. J'ai participé à l'effort collectif. J'en ai achetés. Deux. Même.

 

Mais, juste, que l'on ne vienne pas me dire que, à l'origine, c'est un outil pour la prise en charge des troubles envahissants du développement (dont l'autisme est une des branches).

L'un des grands principes des soins, en l'occurence, est justement de lutter CONTRE les stéréotypies (ces actions répétées indéfiniment qui rassurent mais enferment).

Et si les hand-spinners ne sont pas l'apanage des ''jeux stéréotypiques''... moi, je suis chirurgien esthétique botoxée ...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article